Installation, mise à jour et administration

Zextras Suite est intégré nativement à Zimbra et n’en modifie aucun élément, mais il supporte et booste toutes les fonctions incluses.

Zextras Suite utilise la ZAL (Zimbra Abstraction Layer), une bibliothèque open source développée et maintenue par Zextras et intégrée par Zimbra dans les versions Community et Network. De plus, il est indépendant des versions S/O et Zimbra utilisées.

Le processus d’installation est simple et ne nécessite aucune connaissance particulière ni formation.

L’installateur est capable de télécharger à partir du site Zextras la dernière version mise à jour, ainsi que la dernière version compatible de ZAL. Il existe un paquet de base et plusieurs zimlets, chacun ciblant une fonctionnalité Zextras différente :

  • Le paquet zextras.jar contient les composants de base de Zextras
  • zal.jar contient la bibliothèque ZAL mise à jour téléchargée depuis openzal.org
  • zextras zimlet contient l’extension admin nécessaire pour gérer le module Zextras
  • client zimlet contient l’extension principale du client web
  • chat zimlet contient le webchat et l’interface Team
  • docs zimlet contient l’intégration docs
  • drive zimlet contient la nouvelle interface Drive
  • conf package contient la configuration du cluster Zextras

La configuration de Zextras est gérée par un moteur dédié séparé du LDAP principal de Zimbra. Cela assure un maximum de portabilité et d’indépendance et garantit que l’installation d’origine n’apportera aucune modification.

De plus, les configurations peuvent être conservées après une nouvelle installation de Zimbra, comme cela arrive après la mise à jour d’une version.

Les fonctionnalités de Zextras sont accessibles de la même manière que celles de Zimbra : via l’interface web, en utilisant une commande dédiée Zextras Suite wrapper.

L’administrateur peut facilement intégrer Zxsuite dans des scripts shell, grâce à la sortie JSON supportée et au code d’état de sortie dédié.

De plus, Zextras Suite peut agir sur des serveurs distants grâce au protocole propriétaire ZxLink qui permet à différents serveurs de communiquer et d’être synchronisés de manière sécurisée.